Comment et pourquoi j'ai dit "Ok !" à Forever

Il n'y a pas si longtemps que ça, il ne fallait surtout pas venir me parler de marketing de réseau, de réseau de distribution ou encore de vente à domicile. J'aurais très certainement lâché les chiens et sorti le vieux fusil tout rouillé de mon grand-père.

Oui mais...

Oui mais voilà, en m'installant en région parisienne, je n'imaginais pas une seule seconde que mes voisins étaient des membres actifs de ce que je considérais alors comme une secte mercantile. Je me souviens encore la première fois que j'ai demandé à ma voisine, au cours d'une discussion d'étalage de linge "Et vous, qu'est ce que vous faites dans la vie ?" et qu'elle m'a répondu "Je suis distributrice de produits à l'aloe vera", 2 sentiments totalement opposés se sont manifestés en moi : "De l'aloe vera ? Super ! J'adore les produits à l'aloe vera !" et "Distributrice" ? Oh punaise encore un truc de marketing de réseau de *ù$^=*ù! Scrogneugneu !"

J'étais vraiment comme ça, allergique au principe même de marketing de réseau ou de réunions "vousavezquoi" dont on entend parler depuis les années 70 car nos mères ont toutes assisté au moins une fois à ce genre de trucs et ont toutes acheté leurs boites à cacahuètes et j'en passe.

Mais ça, c'était avant. Oui bien avant que je ne me fasse une idée un peu plus précise de ce qu'est aujourd'hui le marketing de réseau. Parce que figurez-vous que ça n'a plus rien à voir avec ce que c'était il n'y encore pas si longtemps que ça. Le marketing de réseau, ce n'est plus de la vente pyramidale. Ben oui, parce que la vente pyramidale, c'est interdit ! Et puis c'était avant que je ne me rende compte que, ceux qu'on appelle "distributeurs" ou encore "partenaires" et même "vendeurs à domicile indépendants" sont finalement des gens comme les autres ;-)

Alors bien sûr, vous avez toujours 2 types de vendeurs : les killers, les agressifs, ceux qui vendraient père et mère pourvu qu'on leur signe le bon de commande et qui emploient des méthodes pas toujours jolies jolies, et puis les autres, ceux dont je préfère faire partie, les cools, ceux qui sont tellement sûrs de la qualité de leurs produits, qu'ils ne vont pas essayer de vous convaincre à tout prix, parce que c'est bien connu, si je cherche à vous convaincre, c'est que je ne suis moi-même pas très convaincue...

Du coup, après quelques recherches, je me suis rendue compte que le statut de VDI (vendeur à domicile indépendant) était un statut réglementé et encadré par le ministère du travail, de l'emploi et de je ne sais plus quoi d'autre. Ce statut a été créé en 1993 par la FVD (Fédération de la Vente Directe) afin de répondre à une réelle demande d'encadrement. Même Pôle Emploi en parle ici ! C'est dire si on est loin de l'idée que je m'en faisais au départ ! Mais je vous laisse cliquer sur les liens pour découvrir par vous-même en quoi consiste ce statut exactement et au cas où vous ne comprenez pas bien tout, n'hésitez pas à me contacter, si je peux vous répondre, dans la mesure de mes capacités, je le ferais avec grand plaisir.

Bref, tout ça pour dire que finalement, j'ai signé en février 2015 pour une nouvelle aventure professionnelle en tant que FBO (Forever Business Owner), nouvelle appellation mise en place par Forever pour désigner ses distributeurs à travers le monde.

Bien sûr, au moment où j'écris ces lignes, je ne fais que commencer ! Et mes objectifs à l'heure actuelle sont simples : progresser tranquillement, avoir une parfaite connaissance des produits vendus par Forever, répondre aux demandes de conseils sur l'utilisation des produits et vous faire partager cette nouvelle aventure ! Et pourquoi pas vous donner l'envie de rejoindre le réseau de distribution de Forever ;-)
Si l'aventure vous tente et que vous souhaitez en savoir plus, nous pouvons nous rencontrer et vous pouvez même organiser une présentation à votre domicile, en réunissant quelques copines (les hommes sont les bienvenus également, rassurez-vous, on ne fait pas de sexisme). Je me ferais un plaisir de vous raconter mon histoire et de vous faire partager ma passion pour les produits à l'aloe vera.

A bientôt ! 
Céline